AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les nanoparticules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akaïa
La Diktateuse
La Diktateuse


Féminin
Age : 30
Localisation : Au Pays des Fées, des elfes et des gobelins. En Bretagne quoi !!!
Loisirs : chant, écriture, lecture, poupées asiatiques
Inscrit(e) le : 19/03/2006
Messages : 5158

MessageSujet: Les nanoparticules   Mar 11 Aoû 2009 - 21:48

Vous vouliez un troisième oeil ?! ça tombe bien nous avons la recette:
5 fruits et légumes pesticidés par jour
un bonne salade de maïs transgénique tous les deux jours
du riz génétiquement modifié à chaque repas
et quelques nanoparticules à consommer sans modération !

Mais kézako que ce nouveau truc ? Bah, attendez, on veut vous aider nous !

Les nanoparticules, c'est un nouveau (?) truc mégafun dont on ne connait pas les conséquences sur la santé et que pourtant on ingère sans s'en rendre compte (pernicieuses les p'tites bébêtes !)

http://www.lesmotsontunsens.com a écrit:
Colorants, arômes et autres vitamines sont enfermées dans des nanocapsules que l'on mélange à des boissons pour en modifier la couleur ou le goût. Certaines variétés de ketchup sont épaissies par du dioxyde de silicium. Des vinaigrettes sont blanchies au dioxyde de titane, qui sert aussi à éviter le "blanchiment gras" des confiseries chocolatées. Les silicates d'aluminium empêchent l'agglutination des aliments en poudre. Les emballages, aussi, renferment toutes sortes de nanoparticules révolutionnaires.

Aujourd'hui, le nombre de produits en vente libre contenant des nanoparticules est impossible à connaître. Les producteurs communiquent très peu sur le sujet et rien ne les y oblige. Plusieurs études indépendantes s'y sont toutefois risquées et le cabinet de consultants Helmut Kaiser estime que plus de 300 nanoaliments sont déjà présents sur le marché. Le chiffre d'affaire du secteur est passé de 2,6 milliards de dollars en 2003 à 5,3 milliards en 2005. Il est attendu à plus de 20 milliards en 2010. De quoi exciter les papilles.

Pourtant, aujourd'hui, personne ne sait de quoi il retourne. Absolument personne. Y a-t-il des risques sanitaires à ingérer ces particules un million de fois plus petites qu'un cheveu et que les barrières naturelles ne sont pas faites pour arrêter ? Comment ces particules sont-elles digérées, où vont-elles se nicher, comment sont-elles éliminées, que se passe-t-il lorsqu'elles se retrouvent dans la nature ? Quels risques professionnels pour les ouvriers qui travaillent à leur contact ? En France, c'est en 2007 que le CNRS a lancé la première étude française, qui prendra plusieurs années. Au niveau mondial, très peu d'études ont été réalisées, le plus souvent limitées. Néanmoins, comme le souligne un rapport de l'IRSST (Québec), on a d'ores et déjà pu mesurer "des effets toxiques au niveau des reins, de la reproduction et de la génotoxicité. De plus, certaines particules causent des granulomes, de la fibrose et des réactions tumorales au niveau pulmonaire. C'est ainsi qu'une substance reconnue comme non toxique, le dioxyde de titane, démontre une importante toxicité pulmonaire lorsqu'elle est de dimension nanométrique. Des effets cytotoxiques ont également été rapportés." Que du bonheur.


En avril dernier, l'AFFSSA a communiqué sur le sujet. Reconnaissant n'avoir aucune donnée et ne disposant d'aucun moyen d'analyse et de détection (puisque ça n'existe pas !), l'agence a recommandé la "prudence" et a préconisé "que la présence de ces substances dans l'alimentation fasse l'objet d'une déclaration systématique et d'une demande d'autorisation de mise sur le marché, dans le cadre d'une réglementation (à mettre en place)". Oui... car en fait, aucune législation n'existe. Ces composants n'ayant pas d'existence légale, ils sont autorisés... en dehors de tout contrôle. Le premier texte du Grenelle de l'Environnement adopté en août promet timidement d'imposer l'obligation de déclaration dans les deux ans, sans toutefois indiquer si le consommateur devra être informé. Greenpeace a tiré la (nano)sonnette d'alarme dès 2003.


Coucou Invité ! Passe un bon moment sur Persé

Si demain dans ta rue si demain dans ta ville on te montre du doigt parce-que t'as les cheveux comme ça ou parce que tu t'habilles comme ça dis leur, dis leur que ce sont des pervers. N.S.
Il y'a des petites fées au creux de ma main qui prennent le thé dans un jardin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/just_akaia
Totoros
Panda Émérite
Panda Émérite


Masculin
Age : 33
Localisation : Dans les choux fleurs...
Loisirs : Musique, dessins, cinéma, jeux video, ...
Inscrit(e) le : 21/04/2007
Messages : 1648

MessageSujet: Re: Les nanoparticules   Mar 11 Aoû 2009 - 22:18

Comme d'habitude, l'être humain crée quelque chose, l'utilise sans se demander quoi que ce soit puis ça va forcément nous retomber dessus. En même temps, qu'on ne se voile pas la face : la plupart des progrès scientifiques se sont faits sur le dos de nombreuses victimes.

Alors pour les nanoparticules ? Bah tant qu'on se sait pas quelles sont les effets (il parait en tout cas), il n'y aura rien qui obligera les distributeurs de ne plus en distribuer (via leurs produits donc), et il n'y aura pas de lois pour les contrôler, "normal" quoi.

Ceci dit,avec tout cela en tête, je ne pourrais pas dire quelle est la bonne décision à prendre : quelque part, il doit exister plein de chose qu'on ne connait pas dans ce monde, des molécules inconnues, peut être des choses invisibles mais bel et bien présent dans l'atmosphère, dans nos assiettes, partout : faut-il vraiment avoir peur de l'inconnu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://totoroschronicle.blog4ever.com
 

Les nanoparticules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Persévérance :: écologie :: Agriculture/Alimentation-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com